23h50. Cité U Boutonnet.

Top départ dans la nuit et sa fraîcheur !

Je sors de chez moi, une alarme sonne !

Changement de dimension, le poisson certainement trop cuit du voisin me plonge dans un film d’action. J’ai fais le mouvement de trop, le poisson m’a grillé !

Je dévale les marches et le bruit disparaît petit à petit pour laisser place au souffle de la ville.

Une sirène de pompier au loin, cette fois le poisson n’y est pour rien, du moins pas celui que je connais.

« Éloigne-toi de l’épicentre du poisson trop cuit c’est le mieux que t’ais à faire ! »

Je me faufile comme une anguille jusqu’au portail de derrière que j’escalade dans la plus grande discrétion et me voilà dehors.

Après une petite minute de marche, j’arrive à Carrefour mais les grilles son tirées et le parking est fermé… Le petit Larousse définit le carrefour comme un point de rencontre d’idées, de culture, de doctrines diverses… pardon les gars mais là c’est raté ! Je sais pas qui a tort mais ça coince…

Voilà maintenant cinq bonnes minutes que je suis planté là devant ce paradoxe et voilà également cinq bonnes minutes qu’un type me regarde, planté sur le trottoir d’en face.

– Bonsoir ! C’est bien Jules désamorce par le dialogue t’as raison.

– Qu’est-ce que tu fais ici, t’attends que ça ouvre ? Haha.

Incroyable mais vrai, il avait vu clair dans mon jeu le bougre.

– Haha… pfff… Nooon, penses-tu je suis pas bête… non je m’improvise gardien de nuit !

– T’inquiète il brûlera pas, lui !

Comment ça « lui »… J’ai été suivi ? À tous les coups c’est mon voisin et son putain de poisson trop cuit qui envoient ce type pour me liquider, j’en sais trop et je suis seul, la proie idéale…

– …T’es seul ?

– Non ! Enfin là oui mais j’attends justement dans les prochaines minutes un message d’un pote qui… ah bah voilà c’est lui je m’envole, bonne soirée !

– À toi aussi.

Et hop il y a vu que du feu, maintenant tu files dans une marche déterminée et le tour est joué.

En voilà deux autres qui traversent et m’emboîtent le pas. C’est fou ce qu’il peut y avoir comme monde dans ce quartier… C’est peut être le cartel du poisson grillé, y’a anguille sous roche, faut se planquer, je vais m’engouffrer dans cette rue.

Ce panneau « interdit au public » me parait propice pour échapper à cette chasse à l’homme !

Va falloir la jouer serré, les deux sont sûrement pas loin et y’a un groupe qui entre à quinze dans une boite de sardines juste devant moi dans la rue.

Bon, ceux-là s’en foutent ou m’ont pas vu mais en tout cas ils se barrent, je peux remercier mes années d’entraînement à la dissimulation !

Maintenant soulève la grille et rentre. Merde ça en fait un bordel, les deux ont dû m’entendre !… Et en même temps, est-ce que je les ai pas semés eux aussi ?

Le filet est tendu et à tous les coups ils attendent que je refasse surface pour… C’est quoi ce bruit ? La grue du chantier parle en morse et change d’orientation, je me suis fais griller, le plancton est dans le banc de poisson, cours et cherche un autre endroit pour te faire oublier !!

Ou alors affronte tes peurs ! Ouais c’est ça affronte tes peurs, retournes-y et demande pardon à ton voisin et son poisson trop cuit. Peut être qu’ils sauront reconnaître ton courage et tes compétences de dissimulation et que tu auras leur clémence, en échange de ton silence et de quelques services pour le cartel…

 Je suis maintenant sur le retour et les deux types qui me suivaient sont plus là.

Y’a bien un inconnu qui marche en face mais il traverse pas celui-là. Ça doit venir de la détermination que j’ai à rentrer, je transpire le courage c’est évident !

Devant le Carrefour fermé, le type de tout à l’heure a quitté son poste, le filet a des failles, c’est bon signe !

Merde trois Allemands derrière le portail de la cité ! C’est louche, ils ont fait des trucs pas clairs par le passé, j’espère que les temps ont changé…

Le voisin et son poisson ne semblent pas être là, profites-en pour…

Jules Tricard, Master 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s