Atelier d’écriture avec David Léon

Assis sur le rebord du bar du théâtre de la Vignette, derrière ses lunettes de soleil noires, son petit carnet posé à côté de lui, il flotte dans le nuage de vapeur de sa cigarette électronique.

Premier atelier d’écriture avec David Léon, il dit : « Vous avez trente minutes pour écrire ».

 Trente minute plus tard, nous nous retrouvons tous en salle de répétition afin de partager notre travail. L’un après l’autre, chacun lit à voix haute pour tout les autres dans une écoute totale.

Nous avons écrit au cours de … séances sur des thèmes diverses et variés donnés par David : l’écriture, la figure du père, la figure du Moi, désir charnel, le corps, arrêt sur image…

Pour nourrir notre imaginaire, pour découvrir ou redécouvrir des auteurs, ou juste pour le plaisir d’écouter quelqu’un lire un fragment de texte, nous partageons régulièrement des extraits d’œuvres dont les sujets rejoignent ou non nos écrits.

 Après chaque lecture et en fonction de la thématique et du style que nous explorons individuellement, David nous propose de nouvelles pistes. Ainsi de thématique en thématiques nous avons tous cherché « notre » endroit d’écriture. Celui-ci n’est pourtant jamais fixe, le but de cet exercice a aussi été de nous confronter à la difficulté de la recherche, sortir de nos zones de confort pour explorer d’autres styles d’écriture.

  Nous avons également écrit sur « commande » ; David nous donne un sujet, et tout le groupe écrit dans la même direction, chacun bien-sûr sur sa propre tonalité.

 Tout au long des ateliers chacun a tenté de structurer ses écrits pour qu’ils forment un tout, un ensemble de textes liés et mis en forme: police, mise en page…

 Ce travail s’est soldé par une lecture publique en salle de répétition. Par tirage au sort et pour clore ce travail, chacun s’est approprié le travail d’un autre dans une lecture complètement libre.